Services

 SERVICES et PRODUITS PROPOSES

Fenêtres, portes-fenêtres et portes en bois, en bois/aluminium, en bois/bronze, portes internes et portes blindées ;

Fenêtres et portes-fenêtres à ouverture à vantail, oscillo-battantes ou coulissantes. Possibilité d'appliquer des ferrures antivol et/ou des ferrures avec dispositif d’aération ;

Finition avec volets ou volets roulants ; pour ces derniers, coffres en bois ou préfabriqués.

Moustiquaires à fermeture verticale ou horizontale.

Portes en bois à lattes ou en verre, sur schéma, équipées de ferrures avec fermeture cinq points et, sur demande, barillet en acier.

Portes internes pleines ou plaquées, battantes ou coulissantes.

Portes blindées ou à digicode et barillet européen antivol.

Service de relevé des mesures sur place, pose, transport, enlèvement des anciennes huisseries en cas d'entretien extraordinaire. Enlèvement et pose contextuelle d'huisserie en cas de remplacement de bâtis dans des bâtiments résidentiels.

Régions desservies : Frioul-Vénétie julienne – Vénétie – Trentin-Haut-Adige – Lombardie – Piémont – Ligurie et Emilie-Romagne.
detrazioni fiscali
 Nouveauté concernant les allègements fiscaux relatifs aux travaux réalisés dans les immeubles
Suite aux modifications introduites par le Décret législatif 63/2013, transposé en loi 90/2013, et par la loi de stabilité 2014 approuvée par la loi n° 147 du 27 décembre 2013, concernant la déduction IRPEF pour les projets de restauration du patrimoine immobilier, les situations suivantes peuvent se présenter :
Dépenses effectuées entre le 26 juin 2012 et le 31 décembre 2014
Déduction de 50 % avec plafond de dépense global par unité immobilière de 96 000,00 €

 Dépenses effectuées entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2015
Déduction de 40 % avec plafond de dépense global par unité immobilière de 96 000,00 €

Dépenses effectuées à partir du 1er janvier 2016
Déduction de 36 % avec plafond de dépense global par unité immobilière de 48 000,00 €

En ce qui concerne la déduction IRPEF inhérente aux travaux de rénovation énergétique des bâtiments, les situations suivantes peuvent se présenter :

 Dépenses effectuées entre le 6 juin 2013 et le 31 décembre 2014
(pour les travaux sur les parties communes des immeubles en copropriété ou qui portent sur l'ensemble des unités immobilières dont se compose chaque propriété du 6 juin 2013 au 30 juin 2015)
Déduction de 65 %

Dépenses effectuées entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2015
(pour les travaux sur les parties communes des immeubles en copropriété ou qui portent sur l'ensemble des unités immobilières dont se compose chaque propriété du 1er juillet 2015 au 30 juin 2016)
Déduction de 50 %

Dépenses effectuées à partir du 1er janvier 2016
Déduction de 36 %

Share by: